Cloisons sèches vs cloisons traditionnelles : quelles sont les différences ?

Créer ou réaménager des espaces intérieurs implique fréquemment l’installation de cloisons, des parois destinées à séparer les différentes pièces d’une habitation ou d’un espace professionnel. Ces cloisons peuvent se diviser en deux catégories : sèches ou traditionnelles. Cet article vous dévoile leurs caractéristiques spécifiques, leur méthode de pose, leurs avantages et leurs inconvénients.

Qu’est-ce qu’une cloison sèche ?

Une cloison sèche est érigée sans l’usage de liants tels que l’eau, le ciment ou le mortier. Elle se compose de panneaux préfabriqués fixés sur une structure métallique ou en bois. Elle se décline en deux types principaux, dont :

– Les panneaux alvéolaires, constitués de deux plaques de plâtre collées sur une âme en carton. Légers, simples à installer et économiques, ils assurent une bonne isolation thermique, mais présentent des niveaux limités en isolation acoustique et en résistance au feu.

– Les plaques de plâtre, composées de plâtre et de fibres renforcées. Plus lourdes et robustes que les panneaux alvéolaires, elles offrent une meilleure performance en termes d’isolation thermique et acoustique, ainsi qu’une résistance accrue au feu. Des versions spécifiques adaptées aux pièces humides, aux espaces très fréquentés ou à risque d’incendie, sont disponibles.

Qu’est-ce qu’une cloison traditionnelle ?

Une cloison traditionnelle requiert l’utilisation de liants tels que l’eau, le ciment, le mortier ou le plâtre. Elle se compose de matériaux pleins assemblés par maçonnerie, avec deux types principaux :

– Les carreaux de plâtre, composés de plâtre et d’eau. Épais, lourds et solides, ils assurent une bonne isolation thermique et acoustique, ainsi qu’une résistance au feu. Adaptés aux pièces sèches, ils ne conviennent pas aux espaces humides.

– Le béton cellulaire, composé de sable, de ciment, d’eau et d’air. Léger, facile à installer et respectueux de l’environnement, il offre une bonne isolation thermique, mais présente des niveaux limités en isolation acoustique et en résistance au feu. Adapté aux pièces humides, il est moins approprié pour les espaces très fréquentés.

Quels sont les avantages et les inconvénients des cloisons sèches et des cloisons traditionnelles ?

Les cloisons sèches et les cloisons traditionnelles présentent des avantages et des inconvénients, qu’il faut prendre en compte en fonction de son projet :

– Coût : les cloisons sèches sont plus économiques, tandis que les cloisons traditionnelles sont généralement plus onéreuses.

– Poids : les cloisons sèches sont légères, alors que les cloisons traditionnelles ont tendance à être plus lourdes.

– Pose : la mise en place des cloisons sèches est rapide et simple, à l’inverse de celle des cloisons traditionnelles, laquelle peut être longue et nécessite une certaine expertise.

– Modification : les cloisons sèches sont facilement modifiables, contrairement aux cloisons traditionnelles qui peuvent présenter des difficultés lors des ajustements.

– Isolation thermique : les cloisons sèches autant que les cloisons traditionnelles, offrent une isolation thermique satisfaisante.

– Isolation acoustique : la qualité de l’isolation acoustique varie selon le type de panneau pour les cloisons sèches, tandis que les cloisons traditionnelles présentent généralement une bonne isolation acoustique.

– Résistance au feu : la résistance au feu dépend du type de panneau pour les cloisons sèches, alors que les cloisons traditionnelles affichent généralement une bonne résistance au feu.

– Résistance à l’humidité : la résistance à l’humidité varie selon le type de panneau pour les cloisons sèches, et dépend également du type de matériau pour les cloisons traditionnelles.

– Résistance mécanique : les cloisons sèches présentent une résistance mécanique faible à moyenne, tandis que les cloisons traditionnelles affichent généralement une résistance mécanique élevée.

– Écologie : l’impact écologique varie en fonction du type de panneau pour les cloisons sèches et du type de matériau pour les cloisons traditionnelles.

Généralement, les cloisons sèches sont plus adaptées pour les projets de rénovation qui nécessitent une pose rapide, facile et modifiable. À l’inverse, les cloisons traditionnelles conviennent mieux aux projets de construction neuve, exigeant une pose durable, solide, et résistante.

Pour vous aider à faire le bon choix, contactez immédiatement l’équipe de l’entreprise Greniers Espace, qui saura vous conseiller et vous accompagner dans la réalisation de vos travaux. Elle dispose des compétences dans la pose de différents types de cloisons et propose des prestations fiables et abordables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *