Conditions d’investissements PME

Souhaitez-vous participer de façon concrète au développement de l’économie française ? Cela peut se réaliser à travers un investissement dans une PME. Il s’agit d’un placement à moyen ou à long terme (5 ans minimum), qui est souvent éligible à un système défiscalisant (réductions d’impôt sur le revenu). En effet, les PME attirent un bon nombre d’investisseurs, grâce à leur performance en matière de rentabilité. Mais comment investir dans une PME ? Découvrez dans cet article les réponses avec les conditions.

Les objectifs d’un investissement dans une PME

Un investissement dans une PME vous donne le statut d’actionnaire, qui vous confère certains droits, tels que le droit de parole et de vote lors des assemblées générales, droit de regard et de décision dans la vie de l’entreprise, droit aux dividendes.

Chaque investissement placé a ses propres objectifs. Il y a cette volonté de soutenir et de promouvoir les PME de son pays ou de sa région, de réaliser un placement pour une longue durée, d’optimiser sa fiscalité et de mépriser les marchés financiers.

En outre, chaque investisseur a sa perception subjective de son placement, car la somme allouée, la rentabilité souhaitée, la durée du placement, entre autres, diffèrent d’un investisseur à un autre.

Les modalités d’investissement dans une PME

L’investissement dans une PME consiste à placer son argent dans l’entreprise de son choix, pour l’accompagner dans son développement et en tirer le maximum de profits. Toutefois, cet investissement présente des risques de perte de capital.

Il peut se réaliser suivant 2 modalités. D’un côté, si l’entreprise choisie est cotée, l’investisseur achète un titre sur le marché boursier. De l’autre côté, si la PME est non cotée, l’investisseur participe à un Fonds Commun de Placement à Risque à travers le «crowdfunding» ou financement participatif.

Par ailleurs, actuellement, il est possible de faire des investissements en ligne via des plateformes Internet. Pour cela, soit ces dernières effectuent des levées de fonds pour le compte de l’entreprise en décrivant leur projet, leurs objectifs et la rentabilité estimée des investissements. Soit des courtiers en ligne vous proposent des produits, analysent vos capacités d’investissement et vous assistent durant tout le projet.

Les moments indiqués pour investir

L’investissement dans le capital d’une PME se fait soit dès sa création soit lors de l’augmentation de son capital en cours de vie.

Les sommes minimales exigées

Pour un crowdfunding, la somme minimale est de 100 euros. Pour les parts de certains fonds communs de placement dans l’innovation, elle est de 1 000 euros.

Les différents types d’investissements

Certes, l’apport en numéraire (argent transféré au capital de l’entreprise) est le plus fréquent, il existe d’autres apports possibles que l’investisseur peut mettre à la disposition de l’entreprise. D’abord, il y a l’apport en nature qui se réfère aux biens mobiliers et immobiliers. Ces derniers représentent un volume de parts au capital social calculé suivant la valeur des biens.

Ensuite, il y a l’apport en industrie qui consiste à apporter un savoir-faire. Dans la pratique, sa mise en œuvre est très complexe.

Les conditions relatives à l’investissement dans une PME

Ces conditions sont :

    • les titres souscrits doivent être conservés au moins 5 ans suivant la souscription
    • ne pas exercer une activité holding
    • être rattachées à un État de l’Union Européenne
    • être assujettie à l’Impôt sur les Bénéfices des Sociétés
    • exercer l’une des activités suivantes : commerciales, industrielles, artisanales, libérales ou agricoles
    • le nombre d’employés doit être au minimum 2 (à la fin de son premier exercice) et au maximum 250
    • le chiffre d’affaires doit être inférieur à 50 millions d’euros par an ou son total de bilans annuels doit être inférieur à 43 millions d’euros.

Les précautions nécessaires liées à l’investissement

Avant la réalisation de tout investissement, que vous soyez investisseur ou entrepreneur, il est primordial de bien analyser la situation.

Pour l’investisseur, informez-vous sur la PME, c’est-à-dire sur la nature de ses activités, l’étendue de son marché, son modèle économique, sa situation financière et comptable et ses perspectives de croissance. Sachez qu’il est tout à fait possible d’investir en même temps dans plusieurs PME et star-ups, à condition que votre portefeuille le permette. Mais plus vous investissez, plus les risques sont gros. Ainsi, il est fortement conseillé de diversifier vos investissements pour les limiter.

Pour l’entrepreneur, sachez persuader vos investisseurs potentiels en leur garantissant une forte rentabilité et des grandes parts du marché. Pour cela, chiffrez la somme sollicitée, la rentabilité attendue, les taux de croissance à venir et le retour sur précédents investissements effectués.

Après la réalisation de l’investissement, valorisez vos projets d’investissements, suivez de près leur mise en œuvre et leur avancement à travers un tableau de bord.

Comment entretenir sa Mercedes de collection ?

mercedes 190

Mercedes a depuis longtemps fasciné les passionnés de voitures (collectionneurs et amateurs de voiture de sport). Se procurer une Mercedes est un privilège. En plus, vous pouvez choisir entre plusieurs modèles, sportive, de luxe ou vintage. Pour un amateur de voiture sportive, la performance est la principale qualité recherchée. Pour les collectionneurs, l’entretien est le plus important. Cependant, posséder une voiture de collection implique la réalisation de nombreux travaux. Continuer la lecture de « Comment entretenir sa Mercedes de collection ? »

La moto : un excellent véhicule de fonction et de service

moto pour faire de la livraison

Le véhicule de service désigne celui qui, en principe, est mis à la disposition d’un employé ou d’un service pour des motifs professionnels ou (exceptionnellement) pour le trajet maison-entreprise. En revanche, un véhicule de fonction est un véhicule prêté par une entreprise à son employé, non seulement pour les déplacements nécessaires dans le cadre du travail, mais aussi pour les déplacements indispensables pour des motifs personnels. Continuer la lecture de « La moto : un excellent véhicule de fonction et de service »

Achat de moto : les points à savoir

achat de moto

Une moto neuve coûte souvent très cher et a tendance à perdre près de 25 % de sa valeur dès sa première année de circulation.

En effet, qu’il s’agisse de votre premier achat ou non, vous devez toujours suivre les mêmes règles d’inspection. En neuf, votre achat ne peut vous poser aucun problème avec sa garantie de vente, tandis qu’en occasion, un sacré coup de tête peut se révéler être catastrophique.

Nous avons compilé quelques conseils afin de vous aider dans votre achat de moto d’occasion, pour faire une bonne affaire durable dans le temps.

Prise de renseignements avant la décision d’achat

Avant toute chose, vous devez vous concentrer sur le type et le modèle de moto que vous souhaitez acheter. Sachez que faire de la moto est une passion, donc votre moto doit vraiment vous plaire !

Afin de vous aider dans votre choix, n’hésitez surtout pas à aller dans les forums réalisés par les passionnés ! Prenez connaissance des avantages et d’éventuels inconvénients sur tel ou tel modèle.

Nos conseils pour le premier rendez-vous

Il est toujours conseillé de vous faire accompagner par un connaisseur au premier rendez-vous, même chez un concessionnaire. Parfois il vous est difficile de savoir si la moto a déjà été accidentée ou non. Gardez en tête qu’une moto saine est la garantie de votre sécurité routière.

Opter pour l’achat chez un concessionnaire de type PME peut vous être beaucoup plus bénéfique, car en cas de problème il est possible de retourner chez le vendeur, ce qui n’est pas toujours le cas avec une vente entre particuliers.

Si votre vendeur est un motard, demandez-lui tout ce dont vous devez savoir sur l’historique de la moto : son entretien, etc. Cela pourrait vous aider à savoir comment la moto a été traitée, afin de prendre votre décision en connaissance de cause.

Les formalités et papiers d’achat d’une moto d’occasion

Les étapes ci-dessous sont à respecter à la lettre et point par point pour éviter de vous faire avoir par des arnaqueurs :

  1. Contrôle des papiers de la moto :

Vérifiez la date de première mise en circulation, ainsi que la conformité de la Carte Grise avec la moto. Assurez-vous que le numéro de série de la carte correspond bien au numéro de la plaque du châssis. Il est également conseillé de demander à voir les papiers du vendeur, pour garder des traces en cas de problème. Privilégiez le paiement par chèque et évitez de payer en espèces, sauf si vous êtes accompagné par un agent de sécurité.

  1. Inspection de la moto :

Faites vérifier par un connaisseur tous les points techniques et mécaniques de la moto : fuites, traces de chute, rouilles, usure des pneus… Et vérifiez l’état de marche de ses équipements (phares, clignotants, freins…).

  1. Vérification du carnet d’entretien :

Prenez connaissance de tous les entretiens qui ont été effectués sur la moto, et profitez-en pour vérifier le nombre de kilométrages effectués. Demandez à avoir toutes les factures complémentaires. Assurez-vous que le kilométrage affiché et l’état de la moto correspondent bien.

  1. Essaie :

Essayez la moto à froid pour vous assurer du bon fonctionnement de toutes ses pièces mécaniques.

  1. Vérification des papiers que doit vous remettre le vendeur :

Le vendeur doit vous remettre les papiers suivants, sans exception :

  • le certificat de vente ou certificat de cession, qui doit être rempli et signé en deux exemplaires (disponible en préfecture et chez les concessionnaires),
  • la carte grise avec la mention « vendue le » (attention, vous n’avez que 15 jours pour faire faire votre nouvelle carte grise),
  • le certificat de situation ou certificat de non-gage
  1. Les éléments supplémentaires à demander :

Demandez à avoir les accessoires et éléments ci-dessous :

  • le double des clefs si possible
  • le manuel d’entretien technique de la moto
  • la trousse à outils si possible

Bon à savoir : Pour la sécurité de votre moto et de vos biens, assurez-vous d’équiper votre maison d’un système d’alarme par une entreprise de sécurité !  D’autres accessoires pour la sécurisation de la moto (alarme, GPS, …) sont également disponibles sur le marché.

Quelle banque choisir pour votre épargne ?

Dans un monde de plus en plus incertain comme le nôtre, il est impératif de toujours garder une poire pour la soif. L’avènement de la pandémie à coronavirus à pour sa part relever l’importance de disposer d’épargnes. Beaucoup aujourd’hui se posent des questions quant au choix de l’institution bancaire auprès duquel domicilier lesdites épargnes. Voici quelques orientations à cet effet. Continuer la lecture de « Quelle banque choisir pour votre épargne ? »